Bourgogne

Une mythologie, une identité forte, des cépages très anciens et assurément une tradition qui demeure à travers le temps : c’est ainsi que l’on pourrait brosser le portrait des vins de Bourgogne. Aux yeux d’un connaisseur, la Bourgogne c’est l’incarnation de tous les éléments essentiels au vin : le terroir, l’apport de la vigne et le travail du vigneron.

La Bourgogne réunit par ailleurs plus de 1 400 climats, ces petites parcelles qui toutes ont histoire propre, des microclimats et un vin dont on peut ainsi connaître le lieu de production exact. La sélection BiBoViNo a d’ailleurs fait la lumière sur ces climats, mais aussi sur le terroir propre au vin de Bourgogne et à son histoire immensément riche.

2 produits

Les vins de Bourgogne : une identité forte, un cépage absolu

La région Bourgogne : la Mecque du vin L’on pourrait parler des vins de Bourgogne pendant des heures. Souvent considérée comme la Mecque du vin, cette région viticole est associée à une mythologie très forte. Ce sont en effet deux grands ordres chrétiens qui y créent le vignoble : les cisterciens et les clunisiens. Ces ordres, dont on peut dire qu’ils ont fondé l’Europe avant l’heure, ont donné naissance dès le 10e siècle à un vignoble hors norme. Les cisterciens notamment – réputés pour leur rigueur – ont poussé l’exigence de la qualité en dépassant l’entendement. C’est ce qui a permis de produire des vins de Beaune consommés notamment par les papes pour leur grande lumière, pour leur élégance et pour leur pureté. Les Ducs de Bourgogne s’emparent aussi de cet héritage pour faire encore gagner le vignoble en qualité. Dès lors, le vin de Bourgogne devient même le vin par excellence des chevaliers de l’ordre de la Toison d’Or, un breuvage d’élite en somme. Incontestablement, la Bourgogne fait figure d’exemple mondial en matière de viticulture de terroir. D’ailleurs, depuis 2015, les Climats de Bourgogne sont inscrits au Patrimoine mondial de l’humanité. Les vins de Bourgogne : une identité forte, un cépage absolu Le vin de Bourgogne, c’est une identité forte qui a permis à la région viticole de résister face à de nombreuses évolutions, mais face à des crises aussi. Quand les révolutionnaires arrachent les vignes partout en France, la Bourgogne résiste. Durant la crise du phylloxéra, le Pinot noir reste le cépage roi. Lorsque dans les années 1980 la mode est à un vin de matière, les vignerons de Bourgogne s’y essayent sans que cette tendance y fasse long feu. La tradition demeure, toujours. Ainsi, le pinot noir y est resté le cépage absolu, venu d’une vigne sauvage bourguignonne qui permet d’identifier très précisément les terroirs, il est à l’origine de nombreux autres cépages comme la famille des Noiriens, il est aussi le père du Chardonnay, du Gamay ou encore de l’Aligoté. Vous le découvrirez bien sûr dans notre sélection, à travers le Savigny-Les-Beaune du Domaine Doussot-Rollet qui présente un vin 100% pinot noir. Vous dégusterez également son fils, l’Aligoté, avec un vin Vielles vignes élevé en fût de chêne pour des notes très subtiles et tout en maîtrise.